Un point musical sur 2013 et Welcome 2014

LMZ 2013

Fidèle à ma connerie, comme chaque année, j’ai été à la bourre pour présenter mes vœux. Encore une chose à mettre sur ma « Not to do list 2014 », coché! Mille excuses. MAIS, il n’est jamais trop tard pour faire un bilan musical. 2013 a t-il été un bon cru? Pour ma part, j’ai eu d’innombrables coups de cœur avec des bijoux d’albums/EP hip hop/soul/jazz créole. Voici ma sélection, j’espère que vous saurez apprécié. Enjoy!

2013

Meemee Nelzy – Moon reflection

emotionheader8989161

Suite logique de son 2e opus « Kréyol Seasonning », on découvre un EP 3 titres smooth et aérien à la sauce Meemee. On retrouve notamment une collaboration avec le beatmaker Saneyes (quand même) et une autre avec Diggs Duke (US).  Un big up à son titre « Lanmen Lanmou ».

http://meemeenelzy.bandcamp.com/album/moon-reflection

G’Ny – Libèté

1385671_10151779506023171_956598629_n

Dois-je même le présenter ? Paya ! Quel album ! Du rock créole « Zozyo é lapli » aux sonorités africaines du titre « Afrikafé », G’ny fait preuve d’audace en s’affranchissant de l’étiquette géographique DOM tout en mettant en lettre d’or la signification du mot « créole ». Signée chez Luisafrica, on ressent toute la dimension « world music » dans cet album. A noter un feat avec Jocelyne Béroard sur « Mizik an nou » et un big up pour la version acoustique de « Péyi Mwen ».

http://www.youtube.com/watch?v=-aseaigcEmc

Sonny Troupé – Voyages et rêves

sonny troupé

Des années que Sonny Troupé, ce génie de la batterie et du ka, évolue en tant que « sideman ». L’an dernier, il nous a délivré ce bijou de premier opus, un condensé de Jazz, Gwoka, Métal, Electro, accompagné d’autres talentueux musiciens: Mike Armoogum (Basse, voix), Arnaud Dolmen/Olivier Juste à la batterie & Grégory Privat (Piano).

Grégory Privat – Tales of Cyparis

PL4561_photo1-668x385

L’accolyte de Sonny Troupé a également sorti en 2013 un opus, le second, nommé « Tales of Cyparis ». Il raconte en musique l’histoire de Louis-Auguste Cyparis, le rescapé de l’éruption de la montagne Pelée (Saint-Pierre, Martinique), piégé dans l’enfer d’une prison pendant trois jours. Fidèle à sa musique, on le retrouve au piano (Rhodes, Wurlitzer), Arnaud Dolmen au Ka, Sonny Troupé au Ka et à la batterie, Manu Codjia à la guitare, Jiri Slavik à la contrebasse, Adriano Tenorio à la percussions et Joby Barnabé pour la poésie.

Jeebrahil – Lost Highlands

919046_526839707351941_1158341965_o1-682x1024

Membre du collectif d’artistes « Noircity », également beatmaker du groupe Bokaz dont j’ai déjà parlé, et dont je parlerai encore (for sure those boys are talented !), ce jeune guadeloupéen a sorti son premier opus l’été dernier « Lost Highlands ». On retrouve un univers particulier teinté de musiques électroniques et de Gwoka. Pour faire simple, il est le croisement entre Oddisee (en mode slow tempo) et Robert Loyson. Thrill, sa musique nous fait descendre deep à l’intérieur de nous-même. Un travail très intéressant et bel exercice de mémoire où il revisite les multiples rythmes du Gwoka (Takout/Mendé/Toumblak/Woulè/Padjanbèl/Kaladja/Léwoz/Graj) dans une vision futuriste.

http://noircity.bandcamp.com/album/lost-highlands

Maqflah – Une trace

a3690342847_10

Paya ! Maqflah a sorti son premier album solo « Une trace » en Décembre 2013. Ce rappeur, connu pour ses textes engagés, nous a concocté un opus hip hop créole aux bonnes vibes naturelles. Bref, un album so refresh ! sans parler des prod, de petites tueries (Prod. DJ PHONIE, EXXOS, HEZEKIAH etc) ou encore de ses collaborations internationales. LOURD! Eric Roberson, Dominik Coco, General Steele (Smif n wessun- rien que ça!), Yves Thôle Jr, Alto & Killer. A découvrir ou à re-découvrir !

http://maqflah.bandcamp.com/

Eric Pédurand – Ecole créole

Erik-Pedurand

Last but not least, ce bijou de la soul créole nous est tombé dessus début 2013. Il m’a été très difficile d’écrire sur cet album, tant il était chargé en émotion. Déroutant est le premier terme qui me vient à l’esprit! Les fans de la première heure auront pu être troublés, tout comme moi, par le virage à 180° de l’artiste. En effet Erik nous avait habitué à une musique plus légère, enracinée dans le sol des Antilles, grandes ou petites, comme sur son premier volet « Chayé Kow » (Brillant!). Mais avec ce nouvel opus, Erik accroche définitivement à son prénom un nom à retenir! Il renverse toutes nos idées pré-conçues de la musique antillaise, en amenant une nouvelle signification au terme « créole » . D’une guitare rock énergique à la Oasis, à un KA péyi, parachevé par une rythmique soukouss, Erik Pédurand signe son plus beau bijou et nous fait complètement oublié son précédent. Je porte un big up tout particulier à son titre « Woy », ce titre est une véritable ballade musicale et temporelle dans l’histoire des afro-descendants qui nous emporte des lointaines contrées africaines aux côtes guadeloupéennes, sur un air vaguement marqué « Padjanbel », le tout balayé par un zouk façon Kassav. Ne parlons pas de son titre phare « Paris Chérie », truffé d’un savoureux cœur compas. Bref, l’artiste reste fidèle à son originalité et son ingénieuse maniabilité des sons. JE VALIDE ENCORE ! Un an que j’écoute en boucle cet album. Un jour que j’étais tombée sur lui, je lui ai lancé : « A quand le prochain coup de cœur musical? » Il semble qu’il ait tenu promesse.

https://itunes.apple.com/fr/album/ecole-creole/id628514427?affId=2051893&ign-mpt=uo%3D4

Et en 2014 alors ?

freepon-release-party-nu-soul-creole-ven-u0g0

L’année commence bien avec le nouvel EP de Freepon sorti il y a quelques semaines, on retrouve son tube « Doucinéw », le single « My superstar » version zouk et autres exclus, un pur délice pour les oreilles. On en reparle très vite, je ne veux pas trop en dire, je vous laisse découvrir.

https://itunes.apple.com/fr/artist/freepon/id371039918

Crédits photos : internet

Advertisements