Nu Soul créole : le grand retour d’ERIK ?

Déjà 2 mois que la bombe est lâchée: ERIK, le prince de la Soul créole revient, la pression est à son comble. Après « Chayé kow », son premier album, E-NOR-ME succès dans le bassin caribéen, des récompenses à la volée, la reconnaissance de ses pairs, on vivait dans l’attente de son retour.

Et est arrivé… »Twop Moun », son nouveau titre, suivi par l’annonce d’un second album à paraître à la fin de l’année. Deux météorites qui font exploser ma bulle. En tant que fan inconditionnelle d’Erik, mon état d’anxiété était à son comble. Au moment d’écouter le fameux titre, attendu comme le saint graal, je bégaye, je tremble, je suis fébrile, serais-je déçue comme je l’ai été par Jill Scott sur ses derniers albums ? Il ne se peut, je ne veux pas!

Mon coup de coeur 2009 ne peut pas me faire ça, pas lui??!!! A l’heure où l’industrie du musique s’emballe et nous gave de son surgelé réchauffé, sans saveur, je suis effrayée. Vais-je avoir droit à mon quatrième album coup de coeur? Millésime de choix, très rare. 2 mois après Twop moun, je sors enfin de mon mutisme. Fini l’autruche. On peut penser que mes réactions sont exagérées, pourtant le mal a bien des racines.

Explications:

Car la date de son prochain concert approche, pardi!!! Erik de nouveau sur scène après trois d’absence, je suis sur le point d’avoir une crise cardiaque! Que va t-il nous préparer ? A quoi va ressembler ce nouvel opus ?
« Chayé kow » aura bouleversé d’émotions une génération de domiens grâce au talent de la petite troupe d’Erik, composée entre autre de Manuel Mondésir &  Siam Lee. Ils auront visé juste en rendant un projet artistique abouti, regorgeant d’influences multiples caribéennes et américaines représentatives des goûts d’une nouvelle nation. Loin des star system, cette jeune équipe musicale nous a ravi par tant authenticité, de connivence, de proximité avec le public. Une joyeuse famille qui fait de la musique dans la cuisine, c’était l’image qu’ils m’avaient laissé d’eux.

…Sauf que, la belle auberge espagnole s’est écroulée, Erik et sa bande indivisible ne sont plus. Le chanteur est désormais affilié à la maison de disque Blue House Music. Le succès, l’argent ont peut-être eu raison de leur alliance (amitié?). Sans Awimusik (label de Siam Lee & Manuel Mondésir), Erik pourra t-il relever le défi ?

Erik nous revient avec une nouvelle image plus sophistiquée, un site internet lissé, des attachés de presse, une nouvelle maison de disque, une nouvelle musique abordant des thèmes dits « plus matures » (parce qu’ils ne l’étaient pas avant?). Déjà auteur, compositeur et interprète, il ré-écrit son histoire aujourd’hui en produisant son album…comme une nouvelle naissance. Tellement de bouleversements, je suis déroutée…Enfin, j’hésite un instant, j’appuie sur play et j’attends sans mot, mon coeur bat à tout rompre…

Pour infirmer ou confirmer mes doutes, j’irai, comme vous j’espère, à sa prochaine scène et on se retrouvera ensuite pour débriefer et répondre à la question qui nous taraude tant: ERIK est il toujours ERIK?

Vite, vite je veux en savoir plus :

Erik sera en concert le 17  Novembre au festival Africolor à Sevran – salle des fêtes (93)

africolor.com

erikofficiel.com

soundcloud.com/erik-pedurand/twop-moun-erik

Publicités