Rétrospective – concert Jay-Z et Kanye West, 18/06/12 – Bercy, Paris

Tout juste rentrée, dans mes oreilles résonnent encore Niggas in Paris. La chanson a été reprise 12 fois, le record de 11 interprétations du 1er concert a ainsi été battu. Bercy en délire, unit en seule voix pour exulter, la liesse! Sans conteste, Jay-Z & Kanye West ont mis le feu.

Je ne reviendrai pas sur la performance des artistes ni sur le concert, tant les autres blogs ont déjà parlé à ce sujet. Il faut dire que c’était un concert historique. Un des meilleurs que j’ai pu faire.

Un show de 3h bien calibré, des MC’s (euh disons plutôt « un » seul ») en pleine forme. Jay-Z confirme la règle, un des meilleurs, I must admit! Non je m’attache au détail, la scénographie de ce concert m’a beaucoup intrigué…le bal des « balls » comme j’aime l’appeler:

1- les chaînes de 3kg l’une, autour du cou de Jay-Z & Kanye, aussi lustrées et clinquantes que des péripatéticiennes gradées.

2- les cubes géants trônes en hauteur, sorte d’immense télés qui m’ont, l’espace d’un instant, ramenées à mon séjour au Futuroscope (la fille toujours pas guérie d’avoir vu un requin en 3D lui foncer dessus).

3- les références ponctuelles au monde sauvage animalier pour nous rappeler qu’ils sont les rois du monde

4-« les flashing lights » qui ont très bien servi le petit Kanye. Et ouais sans ça il aurait été un peu perdu sur son petit trône à faire l’idiot. Attention il s’est vraiment pris au jeu, on le sentait comme habité par une puissance extérieure. A fond, je vous dis le ga’ était.

5-« L’apocalypse est devant nous », c’est le message clair de leurs représentations. Seule porte de sortie : suivre leur voie. Illuminati vous dites ? Pour ma part, j’ai refusé de faire leur signe, même pas en rêve! (ça fera plaisir à ma petite soeur :D). En vérité, je n’ai pas encore totalement maîtrisé les « West » & « East » Coasts figures « doigtesques » pour m’aventurer là. Trop rapide ces américains 😀

Hormis ces questions existentielles, l’ambiance électrisante m’a mis en mode « Watch the Throne » album tour forever. Je valide, je valide.

Post scriptum : si par un heureux hasard, les jeunes personnes qui ont participé au pogo de ce soir lisent cet article: Sérieux les mecs, il vous a fallu 11 fois pour comprendre les formes géométriques simples telle qu’un cercle ?  Ne parlons même pas du 1er pogo (peut-on même le nommer ainsi?) qui ressemblait plus à une crotte de caniche.

Sérieux les gars, j’ai senti à un moment que Jay-Z allait descendre dans la foule pour faire tout seul son pogo. Quand on vous dit : « Move over », ça veut dire « BOUGE TON CUL ». Anglais 1ère langue, that’s ring a bell? Non ? Han han.

Bref, tout s’est bien fini, 12 fois en coeur on a vibré sur Niggas in Paris. Definitely, le RAP est ma drogue & Jay-Z mon dealer.

Allez, voici un compte rendu en vidéo du 1er concert, 01/06/12:

Publicités